Calendrier des concerts

Découvrez le monde merveilleux de la musique classique, de l’opéra et du ballet dans votre région. En collaboration avec nos partenaires des quatre coins du globe, nous mettons sur pied chaque semaine un calendrier de performances et de concerts triés sur le volet.

 

 

Don Pasquale   |   6 juin 2018 - 19:30

Lieu: Opéra Bastille, Paris

« Bien idiot est celui qui se marie en grand âge. » Ainsi se termine Don Pasquale : sur un sage dicton qui ne manque pas d’ironie et qui résume les déboires de son héros, riche célibataire désireux de se marier et trompé par son neveu Ernesto et sa jeune promise Norina. Créé à Paris en 1843, Don Pasquale est l’apothéose du genre buffa. Donnée pour la première fois à l’Opéra national de Paris, elle est confiée au metteur en scène italien Damiano Michieletto qui fraie la voie de la sincérité au cœur d’une oeuvre en apparence légère.

Thierrée / Shechter / Pérez / Pite  |   8 juin 2018 - 19:30

Lieu: Opéra Bastille, Paris

En ouverture du spectacle, James Thierrée investira les parties publiques du Palais Garnier et nous fera découvrir son univers onirique. La Canadienne Crystal Pite revient avec The Seasons’ Canon, création éblouissante qui avait enthousiasmé le public du Palais Garnier la saison dernière. L’Espagnol Iván Pérez investit pour la première fois la scène de l’Opéra avec une création pour dix hommes.

L'Heure Espagnole / Gianni Schicchi   |   12 juin 2018 - 19:30

Lieu: Opéra Bastille, Paris

C’est un parfum de commedia dell’arte que distille cette soirée. Piquée de bouffe italien, L’Heure espagnole nous transporte dans la boutique de Torquemada, théâtre des infidélités de sa femme Concepcion. Latine par sa sensualité harmonique, la cocasserie des situations ravéliennes répond à celle imaginée par Puccini dans Gianni Schicchi. Lassé des sujets tragiques, Puccini compose avec le dernier volet du Trittico une grande supercherie orchestrée par un faussaire prêt à tout pour s’enrichir.

Le Trouvère  |   20 juin 2018 - 19:30

Lieu: Opéra Bastille, Paris

En vérité, l’opéra de Verdi illustre à lui seul toute la magie du genre lyrique, ou comment un livret dense, complexe, rythmé de coups de théâtre, peut être transcendé par la vertigineuse beauté du chant. Par la cohérence d’une mise en scène également : dans le bruit et la fureur d’une guerre fratricide, Àlex Ollé rend tout à coup possible la nuit, les châteaux, les soldats, les bûchers et la haine éternelle.

La Fille Mal Gardée  |   25 juin 2018 - 19:30

Lieu: Opéra Bastille, Paris

En juillet 1789, quelques jours avant la prise de la Bastille, Jean Dauberval crée la première version de La Fille mal gardée dont le sujet porte, pour la première fois, sur les amours de simples paysans. Le succès durable de la version d’Ashton, qui va jusqu’à faire danser les coqs, les vieilles dames et les parapluies, n’est pas seulement dû à la parfaite fluidité de la chorégraphie, mais aussi aux personnages d’un charme irrésistible qu’Ashton a caractérisés avec humour et subtilité.