Calendrier des concerts

Découvrez le monde merveilleux de la musique classique, de l’opéra et du ballet dans votre région. En collaboration avec nos partenaires des quatre coins du globe, nous mettons sur pied chaque semaine un calendrier de performances et de concerts triés sur le volet.

 

 

Un ballo in maschera  |  3 février 2018 - 19:30

Lieu : Opéra Bastille, Paris

Lorsqu’il compose Un ballo in maschera, Verdi a derrière lui déjà bien des chefs-d’œuvre. À Naples, la censure veille : on n’assassine pas un roi sur scène – et le compositeur doit transposer son bal à Boston à la fin du XVIIe siècle. À la politique, l’opéra ajoute la passion : c’est l’amour d’une femme, la jalousie et la déraison qui guident la main de Renato au moment de poignarder son ami Riccardo…

Il Barbiere di Siviglia  |   7 février 2018 - 19:30

Lieu: Opéra Bastille, Paris

Chef-d’œuvre du genre buffa, Le Barbier de Séville connaît toujours le même succès qu’à sa création en 1816. L’opéra de Rossini reste fidèle à la simplicité narrative de la pièce, tout en mettant en scène des personnages bouillonnants au rythme effréné de la partition. La mise en scène endiablée de Damiano Michieletto alterne avec une extrême aisance entre un réalisme pittoresque et un fantastique onirique dans un décor unique monumental faisant du Barbier de Séville une comédie loufoque déjantée mais aussi criante de vérité.

Onéguine  |   9 février 2018 - 19:30

Lieu: Opéra Bastille, Paris

Romantisme et dandysme pétersbourgeois sont à l’honneur dans ce grand ballet classique. Oeuvre en vers d’Alexandre Pouchkine, Eugène Onéguine est le roman des rencontres manquées, des amours perdues et des remords sanglants. C’est aussi le ballet du chorégraphe John Cranko, premier de la tradition anglo‑saxonne à s’intéresser à ces thématiques dramatiques, chargées d’intensité émotionnelle. La passion tourmentée et l’amour inachevé qui marquent cette oeuvre aux accents shakespeariens ont très vite séduit le chorégraphe.

La Traviata  |   21 février 2018 - 19:30

Lieu: Opéra Bastille, Paris

Est-il besoin de rappeler l’argument de La Traviata inspiré de la vie de Marie Duplessis ? D’après La Dame aux camélias d’Alexandre Dumas fils, Verdi écrivit le grand opéra du tragique féminin. Celui où, déchirée entre l’amour et le devoir moral, l’héroïne succombe à la maladie gangrenant le corps et l’âme rompue au sacrifice. Un drame où, sous couvert de débauche, la société autorise les sentiments extrêmes et contrarie la pudeur des plus fragiles émotions par son voyeurisme malsain.

Daphnis et Chloé  |   27 février 2018 - 19:30

Lieu: Opéra Bastille, Paris

Cette soirée Ravel réunit deux ballets autour du thème de l’amour et de la séduction. Si l’un – virtuose et coloré – dessine des lignes fluides et classiques, l’autre – tout de rouge et noir – est dépouillé mais bouillant d’érotisme. Dans Daphnis et Chloé (2013), dont les décors sont signés Daniel Buren, Benjamin Millepied raconte le triomphe de l’amour entre deux bergers, malgré les tentations et les menaces. Dans Boléro de Maurice Béjart (1961), un(e) soliste captive son public du haut d’une table.